This is the end ?

suitcase-1412996_1920

Un blog qui sans nouveaux articles depuis un petit moment ? Peu de nouvelles ? La fin ? Que nenni ! Plutôt un renouveau…

Quand j’ai lancé ce blog il y a quelques années (en 2010 si mes souvenirs sont bons), je ne savais pas trop ce que j’allais en faire. Je vivais une période professionnelle un peu bizarre agrémentée de harcèlement moral au travail et je l’avais conçu comme une échappatoire, un moyen de partager mes passions, mes réflexions sur le numérique, l’éducation, le code et de nombreux autres aspects de cette galaxie infinie. C’est devenu depuis mon travail à plein temps, en créant par la suite mon entreprise, Upcycle Commons, entre conseil, formation et animation auprès du public. D’où une situation quelque peu schizophrène entre ce blog, un site professionnel à tendance « vitrine » et de multiples projets. Dur de garder une cohérence entre tout cela.

Un petit coup de shaker donc pour mélanger le tout et revenir à quelque chose de beaucoup plus facile à gérer en fusionnant blog et site professionnel. Cela s’enrichira au fil du temps avec des rubriques plus techniques, plus artistiques, plus audacieuses et une meilleure articulation avec le reste de mon activité. Vous pouvez désormais me rejoindre sur Upcycle Commons auquel vous pourrez vous abonner comme pour ce blog.

« Secouez le cours », rassurez-vous, reste en ligne mais sera désormais à ranger du coté des archives. L’actualité, c’est désormais par ici.

Un grand merci à mes nombreux lecteurs que j’espère retrouver rapidement sous les nouvelles latitudes ! À très bientôt pour de nouvelles aventures !

Pseudo-malwares dans le navigateur : comment s’en débarrasser

Étiquettes

, , , , , ,

img_20190114_155808

C’est avec surprise lors d’un atelier dans un collège que j’ai entendu un PC se mettre à parler. Rien de magique là-dedans, pas de nouvelle forme de vie mais juste un message audio qui tournait en boucle tandis que le navigateur nous affichait une « alerte de sécurité » et demandait à ce que l’on contacte un numéro pour lancer la désinfection du PC, numéro bien évidemment surtaxé (malgré la fausse annonce « sans frais »). Impossible de fermer le navigateur, ni la fenêtre d’alerte. Cela a laissé perplexe les quelques élèves proches de la machine et je n’ose pas imaginer le nombre de personnes qui ont pu se faire avoir par ce genre d’arnaques.

Car, en effet, le PC va bien… Si l’impossibilité de fermer le navigateur en cliquant ou via des raccourcis clavier et le message audio peuvent avoir des effets anxiogènes, il est pourtant facile de s’en débarrasser sans redémarrer l’ordinateur en forçant l’arrêt du navigateur.

Sous Windows, la combinaison magique des touches « Control (CTRL) + ALT + Supprimer (SUPP) » nous permettait d’accéder au gestionnaire des tâches, de choisir le navigateur dans l’onglet « Applications » et de cliquer sur « fermer – terminer ».

Sous Mac OS X, le menu représenté par une pomme en haut à gauche de l’écran propose l’option « Forcer à quitter ». Cliquez dessus puis choisissez le logiciel à fermer.

Enfin, sous Gnu/Linux, un clic droit sur l’onglet représentant votre navigateur dans la barre des tâches vous permettra de choisir l’option de fermer le logiciel.

On peut aussi utiliser toujours sous Gnu/Linux le terminal, taper la commande suivante : « ps xc | grep firefox » (remplacez firefox par le nom du navigateur que vous utilisez). Notez le numéro de processus qui apparaît sur la ligne où se trouve le nom de votre navigateur et tapez ensuite « kill 1337 » (remplacez 1337 par le numéro de processus).

Au delà de cette manipulation en cas d’alerte, il est évident qu’il convient de sécuriser son ordinateur et son navigateur. J’y reviendrai dans un autre post au sujet des extensions utiles sous Firefox.