Je n’oublierai jamais la première fois. Tétanisé…

Trente étudiants devant moi, le collègue qui me présente et … Mais oui ! Il s’en va. Il me laisse seul.

J’en ai fait beaucoup d’autres depuis. J’ai du fêter le 100eme et le 200eme sans m’en rendre compte. Il y a eu des cours difficiles car fatigué, autant passionné par le sujet que les étudiants, parce que c’était tôt le matin et que personne n’était réveillé ou que l’heure de la digestion se faisait sentir lourdement. Ou juste pas eu le temps de préparer le cours correctement…

Il y en a eu d’autres, terribles, exaltants parce que tout le monde était ok, que le sujet nous passionnait, qu’il y avait une osmose et que bien souvent la technique me permettait des choses intéressantes.

J’ai appris beaucoup depuis… C’est le moment de secouer tout cela, d’en tirer des expériences, de parler d’éducation, de logiciels libres, de tablettes, d’Android…

C’est le moment de partager…