Mots-clefs

, , , ,

J’ai coutume d’utiliser ma tablette comme support pour les cours et les conférences, non pas pour lire intégralement mon texte, mais pour m’en servir d’aide-mémoire, certaines idées, certains propos s’évacuant parfois d’eux-mêmes. Il est bon aussi d’avoir son plan sous les yeux sous peine parfois de sauter allègrement certaines parties.

La fausse bonne idée du jour fut de se dire « exit la tablette, je prends mon livre numérique », un Sony PRS-T1. Bref… Si la tablete peut se manier facilement tout en restant lisible, le livre numérique demande un regard un peu plus soutenu. Donc ce ne sont plus des coups d’oeil que vous jetez à votre appareil, mais bel et bien des lectures de quelques secondes, le temps que l’oeil se repositionne sur le texte, d’où des pauses dans le propos, des cassures involontaires et des silences de 2-3 secondes. Pas énorme, me direz-vous, mais cela reste gênant et donne vraiment l’impression que l’on est en train de lire son texte. Autant prendre une feuille de papier, façon discours pré-imprimé…

La prochaine expérience sera avec l’application « read » de mon XO (OLPC) mais cette fois en off… Pas question de réitérer cela en public.

Publicités