Étiquettes

, , , , , , ,

Foursquare Day

Peut-on utiliser Foursquare de manière pédagogique ?

C’est la question que je me posais lors d’une récente journée de « vacances » ou plutôt de tourisme expérimental, consistant à se financer uniquement sur les fonds de monnaie, les restes de courses récoltés sur un an. Traditionnellement ces petites excursions se terminent en un reportage photo. Peu importe l’endroit où les tarifs de la SNCF me permettent de voyager, le peu d’argent restant ne permettant en général malheureusement pas de bénéficier de la gastronomie locale, mais bel et bien de la sandwicherie ou kebab du coin. Cette fois, je décidais de combiner la photographie classique avec l’utilisation de Foursquare et d’Instagram.

Si le jeu s’avère amusant, d’autant que l’on bénéficie des réactions en direct de ses contacts, Foursquare peut constituer un formidable outil de cartographie de la ville. Outre la découverte des lieux et activités qui nous entourent, on peut créer ses propres lieux. Il suffit pour cela de checker puis de chercher le nom d’un lieu n’existant pas dans la liste. Foursquare vous propose alors de le créer en remplissant une fiche d’informations.

Foursquare est avant tout un jeu, permettant de concourir avec et contre ses amis, de gagner des badges, de se faire explorateur, tout un concept que l’on peut aisément utiliser de manière pédagogique. Pour ma part, j’aurais plutôt tendance à le voir sous l’angle de l’étude historique mais d’autres utilisations sont sûrement possibles.

On peut ainsi organiser un concours en faisant checker aux élèves un maximum de lieux dans des catégories bien précises mais en apportant de manière systématique des informations uniquement disponibles en se rendant sur les lieux, ceci évitant de checker à tout va.

Il s’agit aussi de comparer la cartographie « commerciale » et « touristique » de la ville mise en valeur sur Foursquare avec celle historique : les monuments et autres curiosités y sont-ils bien représentés ? Peut-on proposer une autre vision de la ville ?

Enfin, on peut choisir de développer les connaissances locales en créant des lieux, en cartographiant de manière historique et touristique la localité, l’emplacement où l’on se trouve. Si des monuments sont déjà présents dans les villes, dans la campagne tout reste à faire et j’avoue avoir souvent complété les suggestions de Foursquare dans la nature, voire m’être amusé à créer des lieux parfaitement imaginaires mais représentés par ce qui m’entourait…