Étiquettes

, , ,

Certes la bibliothèque de Scratch ne manque pas de lutins à utiliser mais il est bien plus intéressant de fabriquer ses propres personnages, ses propres objets. L’éditeur de Scratch arrive alors à bon escient mais, si vous êtes aussi doués que moi en dessin, eh bien… euh… bref… Sans commentaires.

Les enfants adorent dessiner sous Scratch mais partir de zéro n’est pas toujours facile. Alors nous jouons avec des ombres. Il vous suffit d’un sac de Playmobil, de Legos ou de tout autre jeu et de disposer de l’un de ces engins pour créer tout un univers.

2014-02-10 15.37.57

Certes, tout le monde ne dispose pas d’un rétroprojecteur mais on peut en fabriquer un facilement avec une table en verre, une lampe et un miroir. Posez vos objets, projetez les ombres ainsi obtenues sur un mur blanc et c’est parti ! On peut aussi utiliser une simple lampe devant laquelle on présente les objets mais le résultat est généralement assez floue. Cela fonctionne par contre assez bien quand on utilise notre propre ombre comme si l’on faisait des ombres chinoises. Les ombres sont alors photographiées une à une. Nous avons pour cela utilisé une petite caméra numérique Sony posée sur un pied.

Voila le résultat :

DSC02045

DSC02038

(A ceux qui se poseraient la question : non, ce n’est pas le Tardis à gauche sur la deuxième photographie mais un bonhomme Lego dans une cabine téléphonique…)

Le résultat reste complexe à exploiter car ce qui apparaît « blanc » sur l’image est en fait une myriade de couleurs allant du gris au blanc délavé. Bref, une galère totale quand il s’agit de ne conserver que les personnages en retirant les couleurs qui les entourent. Deux solutions existent alors au travers du logiciel libre GIMP et de la fonction Image / Mode / Couleurs indexées : soit vous choisissez une palette optimisée réduite à deux couleurs, soit la palette noir & blanc (1-bit).

Playmobil

Il suffit ensuite d’utiliser le pot de peinture et la couleur transparente, ainsi que la gomme, dans l’éditeur de dessin de Scratch pour retirer tout ce qui entoure notre personnage. Vous allez maintenant pouvoir l’animer. Rien ne nous empêche cependant d’ajouter des couleurs par la suite. La preuve avec notre Playmobil qui a pris des couleurs !

Bonhomme