old school keyboard

Former les enfants au numérique, « vaste programme », comme aurait dit De Gaulle. Attendez-vous à vous heurter à certains écueils qui parfois peuvent mettre en danger votre santé mentale. Bref, avant de plonger totalement dans le numérique (et pas qu’avec les enfants), que convient-il de leur apprendre ?

Number 1 ! Éteindre un ordinateur.

Non, appuyer sur le gros bouton de l’écran ou juste rabaisser l’écran du portable ne suffit pas pour éteindre un ordinateur. Montrez leur la séquence. Vous sauverez des vies plus tard (d’administrateurs-système, de responsables informatiques… qui frôlent régulièrement la crise cardiaque lorsqu’on leur répond « Mais je l’ai éteint ! »).

Number 2 ! C’est quoi sauvegarder ?

Force est de constater que les enfants utilisent l’ordinateur bien avant de connaître la différence entre dossiers et fichiers et de savoir comment se structure un système de fichiers. On peut vivre sans cela, me direz-vous. Certes… Mais de là, la perte de fichiers sauvegardés n’importe où sur le disque dur, la suppression parfois de fichiers vitaux et surtout l’incapacité à sauvegarder correctement et régulièrement les travaux. C’est pour cela que j’utilise plus facilement l’interface en ligne de Scratch plutôt que le logiciel offline. Les sauvegardes se font automatiquement et les enfants peuvent suivre plus facilement leurs projets. N’oubliez pas non plus de leur apprendre à nommer leurs projets sinon on voit apparaître une multitude de « untitled » ou de noms de fichier vides dans lesquels il est difficile de s’y retrouver.

Number 3 ! Apprendre à utiliser la touche Shift.

Mais quel est l’imbécile ayant imaginé la touche Capslock ??? Outre le fait qu’il y a encore des gens qui écrivent en majuscules, ce qui donne la vague impression qu’ils nous hurlent dessus, les enfants s’emmêlent les pinceaux avec la touche Capslock et pensent que c’est le seul moyen d’obtenir les chiffres. C’est pourtant si simple avec la touche Shift appelée aussi « la grosse flèche vers le haut ».

Number 4 ! Apprendre à utiliser les touches fléchées plutôt que la souris.

Je désespère chaque fois que je les vois péniblement se déplacer dans un texte à l’aide de la souris, alors qu’avec les touches fléchées cela se fait en quelques secondes. Que de temps perdu surtout quand il s’agit de modifier une simple lettre ou un mot. Aidez-les à prendre de bonnes habitudes en leur montrant tous les bienfaits du clavier, ainsi que de quelques raccourcis (sauvegarder, copier / coller…).

Number 5 ! Apprendre à passer d’une application à l’autre (et à les fermer).

En parlant de raccourcis clavier, l’un d’entre eux est quasi-indispensable à votre survie : ALT-TAB ou CMD-TAB. Il permet en effet de se déplacer d’une application à l’autre de façon rapide. Cela évite de les voir de nouveau péniblement utiliser la souris pour passer d’une fenêtre à l’autre mais aussi de relancer une application alors qu’elle est en déjà en cours d’utilisation. Cependant, cette dernière remarque n’est propre qu’à Windows, GNU/Linux et Mac OS X vous renvoyant vers l’application en cours plutôt que de relancer une nouvelle instance. J’ai trouvé ainsi sur une machine cinq instances de Super Tux Kart en cours d’utilisation. D’après l’enfant, l’ordinateur avait « tendance à ramer ». Un peu, oui… De là, tout l’intérêt aussi de leur apprendre les bienfaits de la touche ESCAPE, ESC ou ECHAP qui permet bien souvent de sortir de différents menus ou logiciels.

Number 6 ! Apprendre à utiliser le trackpad.

Cela me fait toujours sourire quand je vois des enfants tenter de cliquer directement sur l’écran du PC. L’habitude des tablettes… Certes, de nombreuses interfaces deviennent tactiles mais le temps est encore loin où l’on verra du 100% tactile (et à ceux qui me traiteraient de réactionnaire, je leur rappellerais que l’on attendait des robots dans les classes et des voitures volantes en l’an 2000…). L’utilisation de la souris risque de durer encore un moment et il est important aussi de savoir se suffire du trackpad de l’ordinateur. Gain de temps et réduction de la fatigue au niveau de la main. Apprenez-leur donc à en tirer le meilleur parti et à l’utiliser avec les deux mains, l’habitude de nouveau de la tablette donnant des gestuelles peu efficaces.

Advertisements