Étiquettes

,

Makey Makey

Je parle souvent des cartes Makey Makey mais je me rends compte que je n’ai jamais fait véritablement d’articles pour les présenter de fond en comble. Avant des tutoriels plus fournis, voici une petite FAQ d’utilisation.

Qu’est-ce que c’est ?

La carte Makey Makey est un émulateur de clavier et de souris qui vous permet donc de contrôler l’ordinateur à l’aide de tous matériaux conducteurs d’électricité. On peut s’en servir pour permettre à l’ordinateur d’interagir avec son environnement et transformer tout ce qui peut conduire l’électricité en bouton interactif.

Et comme une vidéo vaut mieux qu’un long discours…

A quoi ça ressemble ?

Extrait de dialogue avec les enfants :

– « A une manette de NES. »

– « Une quoi ? »

– « La NES, la 1ère console de Nintendo. »

– « La Gameboy Advance ? »

– « Non, la NES. »

Et là, vous prenez un énorme coup de vieux.

Est-ce qu’il y a des références aux jeux vidéos ?

En façade, vous verrez imprimés un Pacman poursuivant un fantôme et les coeurs et notes de Link, le vaillant héros de Zelda.

Pourquoi en parle-t-on autant ?

La Makey Makey est célèbre de par le « piano bananes » que l’on rencontre le plus souvent dans son utilisation. Celui lui donne un caractère magique.

Comment cela marche ?

La carte Makey Makey crée un circuit électrique. A l’aide du corps, des câbles et des matériaux conducteurs, on relie, comme pour une pile, le – de la carte (earth) à l’un des + (touches) pour fermer le circuit et envoyer un signal à l’ordinateur. Le corps joue le rôle d’interrupteur.

Quelles touches émule la Makey Makey ?

Les touches fléchées (haut, bas, gauche, droite), la touche espace, le clic droit en façade mais aussi grâce aux connecteurs noirs en-dessous les touches Z, Q, S, D, F, G et toutes les fonctions de la souris.

Il est marqué W, A, S, D, F, G et non Z, Q…

La Makey Makey a été programmée sur un clavier Qwerty. Comme nous l’utilisons sur un clavier Azerty, nous obtenons donc Z et Q.

Faut-il un logiciel particulier pour l’utiliser ?

Comme la Makey Makey n’agit que comme émulateur de clavier ou de souris, vous pouvez utiliser n’importe quel logiciel avec elle.

Faut-il un driver pour l’installer ?

Sous Linux et Mac OS X, elle fonctionne immédiatement après branchement. Sous Windows aussi, mais il arrive parfois que le système soit capricieux. N’hésitez pas à la débrancher et à la rebrancher. Si une invitation à rechercher un driver sur internet, cliquez sur annuler. Attention : sous Windows 10, la fonction Fast Bootloader fait parfois sauter le chargement de certains drivers bien utiles à l’ordinateur et il arrive que les ports USB soient inopérants. N’accusez pas la Makey Makey à tort mais désactivez le Fast Bootloader, redémarrez le système en laissant la Makey Makey branchée. Cela devrait fonctionner beaucoup mieux.

Comment ça se branche ?

Mettez un câble crocodile sur un connecteur earth, un autre sur le connecteur espace (space). Prenez-en un dans chaque main et regardez ce qui se passe à l’écran.🙂 A vous de compléter la manette.

A quoi servent les connecteurs noirs ?

Ils permettent de :

  • de contrôler la souris,
  • de contrôler les touches Z, Q, S, D, F et G,
  • d’étendre le nombre de connecteurs – (earth) à 12,
  • d’alimenter des éléments externes (LEDs par exemple) et de récupérer des informations sur le fonctionnement de la Makey Makey (nous y reviendrons).

Est-ce fragile ?

Oui et non. La carte est en elle-même plutôt résistante mais les connecteurs noirs plient et cassent facilement. C’est pourquoi je demande toujours aux enfants de brancher la carte par l’arrière et non en façade car cela évite qu’ils appuient sur la carte en retirant les câbles et plient les connecteurs.

Quels matériaux conduisent l’électricité ?

Tout être vivant : vous, moi, un chat, un chien, la vache de votre voisin… Les fruits et légumes et les plantes. Mais aussi bien évidemment les métaux et les liquides. Enfin, le carbone et ses dérivés comme l’encre ou la peinture conductrice.

Pour les fruits et légumes, prenez de préférence du « solide » si vous travaillez avec des tous petits car ils ont tendance à taper dessus pensant qu’il faut appuyer fort pour que cela marche alors qu’un simple contact suffit. La banane écrasée, ce n’est pas top. Il y a moins de risques avec des carottes.

Quels matériaux tout fan de Makey Makey doit avoir dans la poche ?

De l’aluminium ! Facile à utiliser, extrêmement polyvalent. Vous ne regarderez plus votre rouleau d’aluminium comme avant. J’en utilise tellement que je me suis parfois retrouvé à court dans ma propre cuisine. J’en finis par oublier son usage premier…

Son pendant obligé : le scotch d’aluminium. À l’origine, cela sert à isoler les canalisations mais vous pourrez rapidement vous fabriquer des petits pianos et des manettes à l’aide d’un bout de carton et d’un peu de scotch d’aluminium. On en trouve dans la plupart des magasins de bricolage.

La pâte à modeler est aussi géniale à utiliser. Les enfants sont ravis de pouvoir modeler des formes et de les connecter à l’ordinateur.

Le fil de fer est idéal pour des tas de bricolages, comme former des petits personnages ou une harpe.

Le carbone : gardez un critérium sous la main car c’est toujours magique pour les enfants de voir que l’on peut dessiner sa manette.

Que peut-on faire avec ?

Des manettes de jeu vidéo, des instruments de musique, le jeu du docteur maboul…

Vous ne croyez pas que je vais tout vous livrer en une seule fois ?!😉 Wait and see pour des tutos plus complets sur chaque bricolage.

Où s’en procurer ?

Pas en magasin pour l’instant, mais pour ma part, je vous recommande et vous renvoie vers mon partenaire TX Robotic, qui livre dans toute la France, dans le monde mais aussi dans l’univers. Quoiqu’il faudra peut-être compter un léger supplément au-delà de la ceinture d’Orion.

FAQ non exhaustive. N’hésitez pas à ajouter des questions en commentaires.