3892572530_9374ab6efa_b

Chaque année, c’est la même routine. On se réveille avec une musique en tête très éloignée de l’univers culturel que l’on affectionne habituellement et que l’on n’a pourtant pas eu l’occasion d’écouter récemment. On décrypte les messages de voeux reçus sur le portable en se demandant qui peut bien être X ou Y (dans le Nord, on dit de manière très poétique « qui qu’t’es ? »   🙂 ). Les systèmes de télécommunication rencontrant de moins en moins de défauts, il faut donc que ce soit ma mémoire qui me joue des tours. Laissons de côté la vague tentation de modifier le calendrier pour, en ce 32 décembre 2016, vous souhaiter mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année qui commence. Le bonheur ? La santé ? La prospérité ? Tout le monde vous l’a déjà sûrement souhaité alors que puis-je faire de plus ?

Tout simplement vous souhaiter en 2017 de hacker le système ! Soyez les fers de lance de la bidouille sous toutes ses formes. Hackez l’éducation, la culture, la société, la politique, l’économie, l’agriculture, la cuisine, l’énergie, votre entourage personnel, votre esprit, votre boulot et votre quotidien… Si vous on dit de ne mettre un chiffre qu’entre 42 et 404, mettez 24, -12 ou 501. Si l’on vous impose de ne voter que pour machin ou chose, votez Babar. Appliquez des correctifs à tout ce qui bugue. Créez des patches. Soyez créatifs, imaginatifs. Ne laissez aucune barrière vous freiner. Si vous ne pouvez la briser, hackez-la. Contournez la. Le parti de la bidouille vaincra !   😉

Sans oublier le pourquoi du comment du hack et de la bidouille, le maître mot : PARTAGE ! Bonne année 2017 !

Advertisements