Étiquettes

, , , ,

Jouer un son

La commande « jouer le son » permet de jouer un son préalablement stocké en mémoire. De base, c’est le son « miaou » (meow) qui apparaît pour le chat tandis que la plupart des autres lutins ou le décor possèdent un son brièvement appelé « pop ».

En cliquant sur la petite flèche noire à coté de « miaou » ou « pop », on voit apparaître la liste des sons chargés en mémoire et attachés au lutin ou au décor. Cette liste ne donne pas tous les sons que vous avez chargés mais uniquement ceux qui sont rattachés à un élément en particulier (décor ou lutin).

« Jouer le son ### » et « Jouer le son ### jusqu’au bout » semblent similaires et ont en effet peu de différences lorsque utilisées seules. Comparons cependant ces deux bouts de code :

En les exécutant, vous pouvez remarquer qu’avec le premier script, l’exécution des deux commandes se fait simultanément tandis que dans le second, Scratch attend que la première commande soit terminée pour lancer la suivante. « Jouer le son ### » sera pertinente dans une création musicale ou dans un jeu par exemple où tout doit se faire de manière simultanée. On utilisera plutôt la seconde pour raconter une histoire ou lorsque la musique ou le son joue un rôle primordial et nécessite d’être écouté jusqu’à la fin. C’est intéressant aussi lorsque l’on veut jouer une musique en boucle. Par exemple avec une boucle musicale :

Scratch possède de base un grand nombre de sons. Cliquez sur l’onglet « Sons » et ensuite sur le petit haut-parleur juste en dessous.

Nous parlons ici de sons pré-enregistrés et non de sons générés par l’ordinateur comme on le verra avec les commandes suivantes.

Arrêter tous les sons

La commande « Arrêter tous les sons », comme son nom l’indique, met fin à tous les sons joués. Lorsque je travaille sur un programme sonore, j’ai tendance à utiliser un petit bout de code du type « quand S cliqué arrêter tous les sons », histoire de pouvoir faire le silence et le ménage rapidement. Elle s’avère intéressante surtout pour passer d’un son à un autre. Par exemple, dans un jeu vidéo, vous pouvez utiliser une musique en page d’accueil puis une autre durant la partie. « Arrêter tous les sons » va permettre de favoriser la transition entre les deux sans devoir attendre que la première musique soit terminée.

Publicités