Revenons un peu sur le volume. Nous avons évoqué le volume des pistes mais pas le volume d’enregistrement et, pourtant, celui-ci peut s’avérer super utile.

Speak and run

Vous connaissez tous les jeux de « speed and run » où il s’agit d’éviter de nombreux obstacles alors que le personnage qui parcourt l’écran va de plus en plus vite. Ce type de jeu est bien évidemment réalisable en Scratch (par exemple, celui-ci).

Cela devient encore plus amusant si l’on contrôle les mouvements, par exemple avancer et sauter à l’aide de la voix au travers de l’algorithme suivant.

Le roi du silence

Plutôt que d’arrêter toutes les activités lorsqu’il y a trop de bruit et de proposer aux enfants de jouer au roi ou à la reine du silence, il existe une petite astuce qui favorise très rapidement l’auto-gestion et pour les plus malins l’envie de hacker le jeu. J’ajoute en effet dans certains jeux sous Scratch un petit bout de code qui fait disparaître le décor ou le héros.

La folie des vumètres

Mais le volume sert surtout à faire de jolis vumètres et je vous rappelle à ce sujet l’existence d’un article précédent qui vous en dira plus sur la question : Question de (point de) vu-mètre…

Publicités