Dans les ateliers, j’utilise très souvent de la pâte à modeler. Facile à utiliser, plébiscitée par les enfants, excellent conducteur d’électricité, outil de modélisation hors pair, la pâte à modeler a tous les avantages mais un cruel défaut, celui de sécher rapidement à l’air libre. Il suffit parfois d’un après-midi pour que la précieuse pâte perde de son élasticité. Il est recommandé de la tenir dans son pot quand on ne l’utilise pas mais, une fois que le mal est fait, il est encore possible de la ressusciter. La solution est simple : l’humidifier de nouveau.

Pour cela, il faut y aller avec délicatesse sous peine de noyer la pâte. Il suffit de se mouiller les mains et de malaxer l’équivalent d’un pot de pâte, jusqu’à ce que l’eau ait entièrement imprégné la pâte. On recommencera l’opération si besoin.